Projects 2012-2015

Création avec le CNSMDP
Création mars 2013 - Inauguration de la Briqueterie et ouverture de la Biennale du Val-de-Marne
A l’occasion de l’inauguration de la Briqueterie et de l’ouverture de la Biennale du Val-de-Marne, la compagnie Toujours après minuit entre en création avec des danseurs du Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris pour une série de spectacles  où se mêleront danse, théâtre et musique.
Ce projet, construit sur deux ans, rassemblera des danseurs du Junior Ballet et des anciens élèves -qui ont terminé le cursus l’année précédente. L’occasion, pour ces jeunes artistes-interprètes en début de carrière, d’être engagés en tant que professionnels, dans un processus de création qui aboutira à une relation singulière avec le public. Le compositeur Jean-Pierre Drouet (percussionniste) et des acteurs (distribution en cours) participeront également  à cette création.
Un projet à l’initiative de la compagnie, en partenariat avec le CDC du Val-de-Marne et le CNSMDP. Une première collaboration que la compagnie espère renouveler au-delà de cet événement.

 

Change or die - 6 interprètes
Première les 6 et 7 avril 2013 au Théâtre de Vitry, Biennale du Val-de-Marne
Du 9 au 20 avril au Monfort, en partenariat avec le Théâtre de la Ville

Après Avant-propos, un récit dansé créé au Théâtre Silvia Monfort en juillet 2011 dans le cadre du festival Paris Quartier d’Été, Change or die est le deuxième volet du diptyque que nous consacrons à l’univers de Robert Walser (1878-1956). Dans le premier spectacle, la dramaturgie, la danse, la musique s’appuient sur la figure de Helbling, personnage dont la maladresse comique et l’angoisse exténuante l’apparentent à une sorte de « clown noir ». Pour Change or die, c’est Wenzel qui nous trouble et, visionnaire, questionne notre époque. Wenzel qui adresse son étonnante demande d’emploi aux directeurs d’entreprises, Wenzel qui cherche une place dans un monde auquel il ne semble pourtant pas tellement vouloir/pouvoir participer.  Wenzel, autre « clown noir »…
Nous ferons « voir » et entendre ces mots aussi dans des langues distinctes, celles des voyageurs forcés de chercher, ailleurs, « une place ». Comment celui ou celle qui ne parle pas anglais, allemand ou français, par exemple, doit le plus vite possible s’exprimer dans cette langue ? Les voix des interprètes mettront en relief la musicalité des accents, un sous-titrage sera mis en scène, intégré à la scénographie. La danse aussi traduira cette situation : sauver sa peau. Elle donnera le corps à ces mots-là. »

Mise en scène  et chorégraphie : Roser Montlló Guberna et Brigitte Seth
Textes : À la recherche d’une place de Robert Walser – et en cours
6 interprètes : Magali Caillet, Antoine Ferron, Roser Montlló Guberna, Brigitte Seth, Gérald Weingand
Musicien : Jean-Pierre Drouet
Musique : en cours
Lumière : Dominique Mabileau
Univers sonore, vidéo : Antisten
Scénographie : Emmanuelle Bischoff
Costumes : Sylvette Dequest

 

Esmerate ! (Fais de ton mieux !) – 10 interprètes
Création 2015 - Création aux Subsistances (Lyon)

D’après La bonne âme du Setchouan de Bertold Brecht

LE TROISIÈME DIEU. Porte-toi bien Chen Té !
LE PREMIER DIEU.  Et surtout, sois bonne ! Adieu ! Ils se tournent pour partir. Déjà ils font des signes.
CHEN TÉ, timidement. Mais je ne suis pas sûre de moi, Inspirés. Comment être bonne, quand tout est si cher ?
LE DEUXIÈME DIEU. Là malheureusement nous ne pouvons rien faire. Nous ne pouvons pas nous immiscer dans les affaires économiques.

Extrait du prologue

Mise en scène et chorégraphie : Roser Montlló Guberna et Brigitte Seth 
Texte : - en cours - d’après La bonne âme du Setchouan de  B. Brecht 
10 interprètes : - en cours -
Scénographie : Emmanuelle Bischoff,
Lumière : Dominique Mabileau
Son : Hugues Laniesse
Coproduction - en cours - Les Subsistances, Lyon