A LA RENVERSE

 

Chorégraphie et mise en scène : Roser Montlló Guberna
et Brigitte Seth
Musiques : Visions fugitives de Prokofiev
Piano : Lucie Deroïan
Danseurs : Dominique Brunet, Amanda Facca Sanchez, Bertrand Lombard, Roser Montlló Guberna, Jordi Ros, Brigitte Seth
Robes : Thierry Guénin
Son : Alexis Meier
Régie générale : Stéphane Bottard
Production / Diffusion : Françoise Empio

Fête théâtrale, À la renverse permet de partager avec les habitants un moment ludique au cœur de la ville : sur le parquet de bal, la musique et la danse sont les esprits d’un monde que gouverne la fantaisie et que fréquentent des géants, des nains, de drôles de princes et princesses… Formes étranges, silhouettes agitées qui nous accompagnent parfois jusque dans notre sommeil.



À la renverse est un événement-spectacle créé à l‘origine pour ouvrir la Saison Culturelle de Saint-Ouen. Pour À la renverse, nous travaillons avec Lucie Deroïan, pianiste soliste, et six danseurs (voir générique). Nous avons réalisé la dramaturgie de ce spectacle en choisissant les Visions fugitives de Prokfiev. Ces pièces courtes proposent une grande diversité d’images, de couleurs allant de la fantaisie du conte à la gravité de sentiments très profonds, voire vertigineux. L’écriture chorégraphique est liée à cette dramaturgie, cette musique, mais aussi aux costumes et à l’espace proposé : un parquet de bal en plein air. Dans cette configuration l‘accent est mis sur l’aspect visuel des corps et de la danse, la présence forte de la pianiste et du piano à queue. Les robes que nous utilisons sont non seulement des costumes mais aussi des éléments scénographiques qui nous permettent de morceler les corps. Parfois seuls un bras et une tête apparaissent, d’autres fois seules les jambes sont visibles et donnent à voir un étrange ballet proche de l’univers fantastique de Jérôme Bosch.



Production :

La Ville de Saint-Ouen.

Partenariat :

Espace 1789 à Saint-Ouen, Compagnie Toujours après minuit.
La Cie est en résidence à l’Espace 1789 à Saint-Ouen, elle est subventionnée par la DRAC Île-de-France / Ministère de la Culture et de la Communication au titre de l’Aide aux Compagnies Chorégraphiques. Avec le soutien du Conseil général de la Seine-Saint-Denis. Remerciements à l’Atelier lyrique de Tourcoing