GENRE OBLIQUE

Création 2010 

Mise en scène et chorégraphie : Roser Montlló Guberna
et Brigitte Seth
Texte : Roser Montlló Guberna et Brigitte Seth
Musiques : Jean-Pierre Drouet, Geoffroy Tamisier, Banda Ionica
Assistante à la mise en scène : Dominique Brunet
Lumière : Dominique Mabileau / Univers sonore : Antisten
Scénographie et costumes : Clédat & Petitpierre
Musiciens : Jean-Pierre Drouet (percussions), Geoffroy Tamisier (trompette)
Acteurs et danseurs : Dery Fazio, Rodolphe Fouillot, Roser Montlló Guberna, Jordi Ros, Brigitte Seth, Jean-Baptiste Veyret-Logerias
Réalisation  costumes : Anne Tesson / Régie générale : Stéphane Bottard
Production, diffusion : Françoise Empio  
Communication : Amélie Verbeke / Durée : 1h20

Il existe un état mental, qui n’est ni celui de la santé, ni celui de la maladie. Situé ailleurs, cet état est celui des poètes, des artistes, des révolutionnaires ; c’est aussi celui de ceux qui ne veulent pas ou ne peuvent pas participer à l’existence de ce monde-là. Tous ceux pour qui vivre ne va pas de soi, ceux qui n’entendent rien au manuel du savoir-vivre, ceux qui n’ont pas la clef, ceux qui attendent le miracle, que la « vraie vie » commence un jour…

Le genre oblique, c’est notre genre à tous.

En sous texte se cache une célèbre figure dérangeante et dérangée de l'Espagne du XVIème siècle, Juana La Loca, fille des rois catholiques, artiste et grande amoureuse, si marginale pour son temps que son époux, puis son père, et enfin son fils l'enfermèrent sous prétexte de folie et régnèrent à sa place ! 
Sans chercher à la représenter, danseurs-acteurs et musiciens s'en inspirent pour rendre hommage - entre musiques populaires et jeux de rôles tragi-comiques - à tous ceux, singuliers, égarés, excentriques, qui faute d'être normalisables, sont repoussés aux marges du rationnel et du pouvoir : veilleurs et libres penseurs aux gestes d'inventeurs. Gente oblique fait entendre à travers le tissage de la diversité, ces voix si nécessaires à tous.

Coproduction : 

Espace 1789 de Saint-Ouen, Scène Nationale 61 d'Alençon, Pôle Sud, scène conventionnée pour la Danse et la Musique (Strasbourg), Mercat de les Flors de Barcelone, Théâtre de la Ville de Paris, La Mégisserie de Saint-Junien, ARCADI (Action régionale pour la création artistique et la diffusion en Ile-de-France).
Avec le soutien du Conseil général de la Seine-Saint-Denis, de L'ADAMI , de CulturesFrance-Ministère des affaires étrangères.