L'Entrevue

 

Chorégraphie et mise en scène – Roser Montlló Guberna
et Brigitte Seth
Assistant à la mise en scène – Bruno Joliet
Interprétation – Roser Montlló-Guberna, Brigitte Seth et les invités
Invités – Corinne Barbara, Bruno Joliet, Olga Pitarch…
Textes – Euripide, Asuncion et Celeste
Musiques – Banda Ionica, Banda municipale de Santiago de Cuba,
Orquesta Plateria, Gian Carlo Menotti, Bruno Courtin
Collaboration artistique – Anne Kreis
Lumière – Yannick Fouassier
Costumes – Thierry Guénin
Production et diffusion – Françoise Empio

Rendez-vous est pris. L’une interroge l’autre. 
— Alors ? Quoi de neuf ?
— Quoi ?
— Qu’est-ce que vous faites ?
— Dans la vie ?
— Oui ?
— C’est-à-dire ?
— Comment ça va ?
— Et vous ?
— Moi ?

Mais toute question mérite-t-elle d’être posée ? Et toute question est-elle une incertitude ? Y a-t-il de bonnes questions ? De mauvaises questions ? Oui ou non ? Si oui, pourquoi ? Si non, pourquoi pas ? Qu’est-ce que c’est, une question ? Et qu’est-ce qu’il y a avant une question ? Que penser alors ? Que faire maintenant, dans cette confusion, dans cet embarras ?

Cet état de perplexité mérite bien qu’on s’y arrête...

Je m’arrête, je marche, je ralentis ou j’accélère, je me demande, je trébuche, je perds pied, je perds le nord, je fais des gestes incongrus pour qui me regarde, je dis monsieur à madame, madame à monsieur, j’hésite, je chancelle, je me demande.
Et qu’est-ce que c’est une réponse ? À quoi ça ressemble ? Y a-t-il un mouvement de la réponse ? Une musique de la réponse ? Et si on ne répondait pas, qu’adviendrait-il ?

Merci aux invités de la dernière minute...

Car chaque fois qu’Asuncion et Celeste sont au bord du précipice, paniquées, n’en peuvent plus, il leur reste la force d’invoquer les absents, perdus, éloignés, aimés. Il y a ceux qui s’invitent, qui sont invités, invoqués, convoqués...

D’où viennent-ils ? Qui sont-ils ? Où agissent-ils ? Devant nos yeux, comme ils nous le laissent croire ? Ne nous voient-ils donc pas ? Ils ne sont pas seulement des souvenirs ; ils sont présents, là et au-delà. Tiens ? Eux ne se posent pas de question...

Est-ce le début du calme ou l’amorce d’une autre panique ?

Co-production
Les Spectacles Vivants / Centre Pompidou, L'Equinoxe – Scène nationale de Châteauroux, la compagnie Toujours après minuit Ce spectacle a bénéficié d'un accueil-studio au Centre chorégraphique national de Tours / Daniel Larrieu, ainsi que de l'aide au projet de la DRAC Ile-de-France / Ministère de la Culture et de la Communication. remerciements - El Favorito, Théâtre de la Cité Internationale, Théâtre de l'Agora d'Evry, Centre National de la Danse